Imprimer

Grippe aviaire

Un cas de grippe aviaire a été constaté en Flandre orientale. Dans ce contexte, une obligation de confinement chez les particuliers et professionnels détenteurs de volailles est imposée...

AfscaSuite à la découverte de la grippe aviaire dans la commune de Lebbeke ce 01 février, différentes mesures de prévention ont été prises telles que le confinement obligatoire et l’interdiction de tout rassemblement ou marché. L’Agence alimentaire tient à apporter quelques précisions concernant ces mesures et insiste sur le fait qu’elles ont été prises en premier lieu pour protéger les oiseaux captifs de chaque détenteur contre la grippe aviaire, cette maladie étant très contagieuse, douloureuse et mortelle pour ces animaux. Les autruches sont aussi sensibles que les autres.

Par confinement, on entend l’enfermement des volailles et autres oiseaux dans un bâtiment mais il est aussi possible de laisser les animaux à l’extérieur, si ceux-ci se trouvent sur un terrain ou une partie de terrain qui est entièrement fermée au moyen de treillis ou de filets, tant sur les côtés qu’au-dessus. Les mailles du treillis ou du filet peuvent avoir un diamètre maximum de 10 cm de sorte que les oiseaux sauvages de la taille d’un canard ne puissent pas passer au travers. Une toiture étanche n’est pas obligatoire, mais est tout de même recommandée. Cette mesure de prévention vise à empêcher les contacts directs avec des oiseaux sauvages susceptibles de transmettre la grippe aviaire.
Ce confinement s’applique à toutes les volailles, y compris les autruches et autre oiseaux coureurs, et les autres oiseaux captifs pour tous les détenteurs amateurs et professionnels, sur tout le territoire belge.
Le nourrissage et l’abreuvement des volailles et des autres oiseaux captifs doivent se faire à l’intérieur ou de façon à rendre impossible le contact avec les oiseaux sauvages.

L’interdiction des rassemblements et marchés s’adresse à toutes les volailles et autres oiseaux captifs et est également d’application sur tout le territoire belge. Cette interdiction est aussi d’application pour les rassemblements de pigeons, p. ex. en vue de concours de vol.

Autour de l’endroit où a été découverte la grippe aviaire, une zone tampon temporaire de 3 km a été délimitée. Dans cette zone, des mesures de précaution supplémentaires ont été prises. Les déplacements de volailles, oiseaux et œufs à couver dans la zone sont interdits. Cette interdiction ne s’applique toutefois pas au transit à travers la zone. De plus, chaque détenteur situé dans la zone doit envoyer dans les 48h à sa commune un inventaire des oiseaux présents. Chaque détenteur peut vérifier s’il se trouve dans la zone en consultant la carte mise à disposition sur le site internet de l’Agence : www.afsca.be/santeanimale/grippeaviaire/mesures.asp.

Les pages de site web consacrées à la grippe aviaire donnent également accès à une section FAQ qui répond aux questions posées le plus fréquemment. En cas de question, vous pouvez également contacter le numéro 0800/99.777.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur